Construire une tiny house container. La charpente.

Première étape du chantier de construction. Vous venez de recevoir votre container? Vous allez pouvoir commencer à l’aménager.

Avant de commencer :

Bien que de production standardisée, certains containers ont des points d’attaches à faire sauter pour installer la charpente.

La barrette dans l’angle du coin ISO va vous gêner pour la suite.
Faites la sauter à coups de meuleuse.

Contrôlez bien l’état de la tôle, bosses et déformations surtout en cas d’achat d’un modèle dernier voyage.

Rectifiez les défauts pour partir sur une base saine.

Bouchez aussi les grilles d’aération présentes sur le container pour ne pas perturber la future ventilation de la lame d’air.

 

 

 

 

Pour finir, prenez les hauteurs de votre container aux 4 coins intérieurs, du plancher au toit. Vous déterminez ainsi la hauteur de votre future ossature.

– Top départ :

L’ossature va être effectuée en deux étapes, les murs et le plafond. On ne peut passer au plafond qu’une fois les murs terminés, isolant et osb posés.

J’ai fait le choix de percer et de poser mes fenêtres après l’ossature mais il possible de procéder différemment.

L’ossature se compose de deux sections de bois : du douglas en 45×95 et 27×200. Les planches de 27 dites planches de rive se glissent entre le bois d’ossature et la tôle du container. Elles garantissent la lame d’air et maintiennent l’isolant en place. Il n’est pas nécessaire de prendre la pleine largeur de ces planches qui font 20cm. Je les déligne donc en deux planches de 10cm.

Je prépare un bon stock pour ne pas manquer en cours de montage d’ossature.

– L’ossature :

J’ai calculé une hauteur comprenant les montants, la lisse basse, la lisse haute et la lame d’air sous la tôle du toit qui sera de 2cm. Mon futur isolant faisant 10cm d’épaisseur et mon bois d’ossature 9,5cm, je compte 2,5cm entre l’ossature et le toit.

La charpente va être construite à l’extérieur par comodité. Elle est montée en sections pour être plus facile à transporter. Je fais attention à ne pas couper une fenêtre en deux quand je détermine mes portions.

Je monte une portion de charpente complète sur tréteau en vis 6×90, 2 par extrémités.

Les petites sections sont faciles à transporter.

L’écartement des montants verticaux sera déterminé par votre choix de plaques d’osb. Mes murs font 266cm de haut, j’utilise donc des plaques de 2800×1196. Mes sections devront avoir un entraxe de 59,8cm pour que les jonctions se fassent toujours au milieu des montants. Exceptions faites des fenêtres et portes.

L’entraxe est le milieu du montant. Sauf pour le départ du mur.

Répartissez les planches de rive de manière homogène selon votre convenance. Un espacement de 40 cm est correct. Elles peuvent être utilisées pour renforcer les linteaux de fenêtre si le futur cadre de fenêtre passe.

On commence toujours par le fond du container pour aller vers la porte.

Je laisse dépasser les planches pour les fixer sur la future section.

Le fond comporte une subtilité, il est nécessaire d’ajouter un montant de chaque côté pour contourner le coin ISO.

doublez le montant pour pouvoir fixer la future section du mur droit et gauche.

– Ajouter une section :

Quand j’ajoute un nouveau pan de mur je commence par aligner la lisse haute et basse.

Le marteau et son martyr sont utiles pour ajuster les éléments.
Je contrôle l’alignement des lisses avec une règle en acier et un mètre.
La jonction des lisses hautes se fait avec une pièce de charpente ajoutée.

Une fois l’alignement et l’ajustage au point, je commence par visser la lisse basse dans le plancher du container en vis 5×70. J’enchaîne avec la jonction lisse haute en 6×90 et les planches de rive en 4×60.

Jonction des planches de rive en vis biaises.

– La façade :

La façade comporte plusieurs particularités. Elle fera la taille de l’ouverture du container et sera donc moins haute que les autres murs. Elle est posée en dernier, en frontal. Prenez bien en compte l’espace entre le mur et la porte du container une fois fermée pour votre futur bardage.

Les côtés ont des montants posés en U.  Le montant extérieur va contre la tôle pour fermer la lame d’air. Celui du milieu assure la liaison avec les murs. Le dernier maintient l’isolant en place.

Rognez les angles à la rape pour faciliter l’insertion.

J’applique un joint PU sur le tour de la façade avant la pose de la membrane.

Remarquez la lisse basse coupée au niveau du pas de porte. Prenez en compte ce détail dans les dimensions de votre ouverture.

La façade est moins haute que les murs. Il est nécessaire de rajouter une pièce d’ossature sur la lisse haute pour pouvoir fixer les éléments du plafond.

– Les ouvertures :

Je fais mes ouvertures 1cm plus larges en hauteur et en largeur que mes futures fenêtres. Si mes ouvertures font plus de 60 cm de largeur je mets un montant central vertical en haut et en bas.

Les planches de rive peuvent renforcer le linteau. Attention à la future épaisseur du cadre acier de la fenêtre.

– Les bons gestes :

La rigueur du montage de la charpente garantie la bonne tenue des futures étapes.

Bridez vos pièces.
Contrôlez l’équerrage sur un axe.
Puis l’équerrage sur l’autre axe.
Mettez vos deux pièces au même niveau.

Vous pouvez ensuite pré-percer à 4mm avant de visser.

Pour les pièces récalcitrantes aidez-vous du marteau. Je n’ai planté aucun clou sur ce chantier mais je me suis servi du marteau tous les jours.

 

 

 

 

Tout s’est bien passé vous venez de terminer la phase 1 !

– Phase 2 :

Vous avez posé vos fenêtres, l’isolant et l’osb. Il est temps de faire le plafond.

Je commence par déligner une section de 45×95 de la longueur de mes murs.

Je fabrique ensuite 2 profilés en L qui vont accueillir la charpente du plafond.

Avant de poser les profilés en L, je fixe un montant sur le mur arrière et un sur la façade. Toutes les pièces du plafond sont placées à la même hauteur que les lisses hautes.

Des étais coupés à la bonne hauteur permettent de travailler avec précision.
Je prépare tous les montants.

La moitié des montants sont pourvus d’une encoche pour laisser passer les tuyaux de la ventilation de lame d’air.

 

Prenez les mesures des entraxes, faites coulisser les montants dans les profilés et vissez.

 

Le plafond est prêt à recevoir l’isolant et l’osb.
Félicitation vous venez de finir votre charpente!
 Introduction à la mini maison Nautilus.
Comment poser vos fenêtres.
Mettre en place son isolant et son osb.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.