Fabriquer une lampe de chevet

J’ai vu passer une chute d’épicéa, une section de bouleau, un morceau de bandeau de leds et un transfo de récupération. Le reste s’est enchaîné de lui même…

– Démarrage :

Pour la réalisation de ce projet 100% récupération, j’ai utilisé les matériaux suivants :

  1.  Un morceau de bouleau
  2. Une planche d’épicéa
  3. Une section de bandeau de 2m de Leds autocollantes 12V blanc chaud.
  4. Un transformateur 250V > 12V .
  5. Du fil électrique.
  6. De la colle à bois et des lamelles taille 10 .
  7. De la soudure et de la gaine thermo-retractable.

L’outillage nécessaire :

  1. Ponceuse de finition avec grain 80.
  2. Défonceuse avec fraise droite diamètre 10mm.
  3. Scie à onglet radiale.
  4. Lamelleuse.
  5. Fer à souder.
  6. Rabot électrique (facultatif).

– Réalisation étape 1 :

J’ai commencé par applanir les faces de ma pièce en bouleau à la ponceuse. Ensuite j’ai utilisé le rabot pour enlever un peu d’écorce et exposer le bois qui a été poncé à son tour. J’ai poncé légèrement l’écorce pour enlever la mousse et les lichens.

J’usine deux rainures sur la planche d’épicéa à une profondeur de 5mm à l’aide de la défonceuse et de son guide parallèle.

La planche est débitée en sections de 16cm d’une arrête de l’hexagone à l’autre. Pour cela j’utilise une scie à onglet réglée à un angle de coupe de 30°.

Attention, il faut penser au sens des rainures quand on coupe les sections.

Avant chaque nouvelle section, je coupe la partie matérialisée par le laser pour remettre ma planche dans le bon sens.

Je me sers de la première section pour reporter mes mesures sur les morceaux suivants.

Faites un ponçage léger et bien à plat pour enlever les bavures.

Je marque sur toutes mes pièces les emplacements de mes lamelles de taille 10.

La lamelleuse est réglée sur une profondeur de taille 10 avec un angle de 60°.

Quand tous les logements des lamelles sont faits, j’effectue un montage à blanc de l’hexagone.

– Réalisation étape 2 :

Le morceau de bouleau accueille toute la partie électrique. Je vais évider une partie à la base de la lampe en me basant sur le gabarit du transformateur.

L’enlèvement de matière est fait à la défonceuse, à la volée.

Je réalise deux trous d’un espacement égal aux rainures de l’hexagone pour faire passer les câbles des leds vers le transformateur.

 

 

 

Les bandeaux sont câblés et protégés par une gaine thermo-retractable.

– Réalisation étape 3 :

Je colle les différents éléments de l’hexagone.

J’assure le maintien par des sangles, les pièces métalliques reposent sur un martyr pour ne pas marquer le bois.

 

Un ponçage de finition intervient après le séchage de la colle.

L’hexagone fini est fixé au pied. Les trous nécessaires à la fixation et au passage des câbles ont été effectué avant le collage, j’ai oublié de prendre la photo. Vérifiez bien que les trous pour les fils électriques tombent en face de ceux de la base.

 

Pose des bandeaux de leds, je prends soin de terminer par le recouvrement des vis de fixation pour un démontage éventuel.

Les fils d’alimentation sont soudés au transformateur et les soudures protégées par une gaine thermo retractable.

L’ensemble est calé à l’aide d’une lamelle et prêt à l’emploi.

– Conclusion :

Félicitation, vous venez de terminer la fabrication de votre luminaire!

 

Notre article pour fabriquer un photophore.
Pour découvrir notre atelier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.