Je fabrique une douche pliante.

Une douche çà prend pas mal de place en micro habitat, pourquoi ne pas en avoir une qui se range dès qu’on en a plus besoin.

Quand j’ai commencé à habiter dans mon container, je n’avais pas monté la douche. J’avais bien réservé un emplacement mais j’ai fini par en faire un dressing. Et puis à force de me doucher dehors, je dois dire que j’ai pris l’habitude. Je voulais quand même une solution pour l’intérieur qui serait utilisable les jours de grand vent en hiver.

J’avais vu des espèces de rideaux de douche circulaires à vendre sur le net mais j’étais pas convaincu et puis le rideau bien fin et froid qui colle c’est pas mon truc…

Je suis donc parti sur un produit que je connaissais bien , la toile pour tipi. Un textile raide, épais qui se tient comme du carton une fois en place.

Avec un pulvérisateur 5L de jardinage, le tout tient dans une bassine et peut être déployé n’importe où.

– Avant de commencer :

Ce projet couture est très facile mais il implique de travailler un textile extrêmement épais. Je bosse exclusivement sur des machines à coudre anciennes qui permettent ce genre de travail. Une machine actuelle familiale sera certainement insuffisante. Le projet a été réalisé avec une Singer 96k et une Singer 99k. Une Singer 16k peut aussi faire le job, on en trouve facilement à 50€ sur Leboncoin.

– La liste des courses :

Il est possible de faire varier la taille de la douche, ici la liste correspond à une cabine hexagonale de 60cm de diamètre.

  • 2m de tissu TenCate KA46 coton polyester. Vous pouvez remplacer ce tissu par une version moins épaisse en assemblant deux pièces de KA10 ou CA10 du même fabricant.
  • Une bobine de fil Amann coton polyester fil 40 à 50. Longueur 200 à 300m
  • Aiguille à jean taille 100.
  • Tube de PVC évacuation diamètre 32mm, longueur 2m.
  • Sangle largeur 25mm, longueur 50 cm.
  • Quelques mètres de cordelette.
  • Un pulvérisateur .
  • Une bassine adaptée au diamètre de la douche.
  • Un mousqueton pour faciliter la fixation de la cabine.

– Le chantier :

Je commence par faire un ourlet de chaque côté de mon rideau. (Traits bleus)

En pliant deux fois le tissu.

Une fois que les côtés sont faits, je passe au bas du rideau (trait vert) et je fais le même ourlet que celui des côtés.

Pour la partie haute, je plie une seule fois. (trait orange).

Si vous possèdez un pied ourleur ce sera un gain de temps appréciable pour les opérations.

Faites la glissière des tubes PVC à 8cm.

Quand la glissière est cousue vous pouvez faire les anneaux en sangle.

Comptez environ 6 cm, brûlez les extrémités et faites 6 petits escargots.

En partant du bout de la glissière je fais une marque tous les 30 cm à la craie. A l’autre bout il restera environ 20 cm pour faire un rabat.

Un anneau est fixé à chaque trait.
Fermez le fond de la glissière. ( côté 30 cm )

J’ai coupé mes tubes à 27,5 cm.

Et je les ai enfilés dans la glissière.

Je couds le rabat avec de multiples points d’arrêts. Les tubes rendent cette opération compliquée.

Il ne reste plus qu’à passer les cordelettes dans les sangles pour suspendre les douche et c’est fini.

– Pour aller plus loin :

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.