Les scieries portatives

L’ordre de priorités pour faire une cabane était plutôt simple : trouver un emplacement, apprendre les techniques d’ossature bois, obtenir des outils, se procurer du bois… Mais en fait comment est-ce qu’on fait une planche?

Comment faire son bois de construction soi-même est une question qui m’aura occupé un moment. Avec quelle scie? Comment je traîne l’arbre jusque chez moi? Acheter un tracteur ?!

Il a fallu faire un grand tour pour finir par revenir à la tronçonneuse.

Il existe des accessoires très en vogue dans les forêts nordiques appelés Alaskan Mill. Le truc se monte sur le guide de la tronçonneuse et permet de débiter des planches sur place sans déplacer l’arbre.

Logosol Timberjig

Le point information :

Avant d’aller plus loin il me semble important de rappeler qu’abattre un arbre n’est pas une opération anodine, je vous suggère donc de jeter un oeil à la brochure d’abattage Stihl :

brochure-abattage-Stihl-2013

Si vous souhaitez tout de suite attaquer la partie technique vous pouvez cliquer sur le livre pdf “Scieur de long” :

Scieur_de_long_(French_version)

– Présentation des systèmes :

Il y a actuellement deux fabricants principaux de scieries portatives, Granberg et Logosol. D’autres fabricants existent mais ces deux là sont les plus pertinents.

Granberg Alaskan Mill

Granberg :

La scierie Granberg repose sur deux équipements complémentaires le Alaskan Mill qui réalise les coupes parallèles et le Edging Mill pour les coupes perpendiculaires.

Granberg Edging Mill

Granberg a le mérite de proposer un produit simple et passe-partout, disponible en plusieurs tailles pour toutes les tronçonneuses.

Granberg Alaskan Mill
Logosol Timberjig avec option rail de guidage.

Logosol :

Le timberjig est le système évolutif créé par Logosol, Il offre la possibilité de faire les coupes parallèles et perpendiculaires à lui tout seul.

Logosol Timberjig

Le timberjig se fixe sur les deux écrous du guide de tronçonneuse. Une seule taille pour tous les modèles à deux écrous qui exclue les modèles à guide un écrou, si c’est votre cas passez par Granberg.

Logosol Timberjig LSG

L’avantage de Logosol c’est son côté évolutif, Le timberjig est la plateforme commune de tous les accessoires. Vous pouvez commencer petit et terminer gros.

-Quelle tronçonneuse ?

Faire des planches çà va vraiment demander beaucoup de puissance, idéalement les machines à partir de 90cm3 sont les plus plébiscitées. Ce sont des monstres mais si vous souhaitez faire du débit il faut ce qu’il faut…

Husqvarna 395xp

Dans ces gabarits le choix sera vite vu, il existe deux modèles chez Stihl : la MS 661 et la MS 880 et trois autres chez Husqvarna la 390xp, 395xp et la 3120xp.

Stihl MS661

Les 390xp et MS 661 restent encore assez légères et polyvalentes pour effectuer l’abattage et les opérations de scieries avec une seule machine.

– Quelles chaînes pour la coupe ?

Les scieries mobiles nécessitent l’usage de chaînes dites “Ripping” pour la coupe dans le sens du fil du bois.

Détail très important, une chaîne ripping n’est utilisée que pour la coupe dans le sens du bois si on ne veut pas se prendre sa tronçonneuse dans le visage.

Les chaînes ripping sont disponibles chez les fabricants de scieries.

– En conclusion :

Veillez à observer les plus strictes mesures de sécurité dans la mise en oeuvre de votre tronçonneuse.

Je ne traiterais pas les différentes méthodes de séchage du bois, sujet technique que je ne maîtrise pas encore suffisamment pour en faire un article.

Toutefois préférez le résineux qui sera beaucoup plus facile à mettre en oeuvre à tous les stades de votre production.

– Pour aller plus loin :

– Pour découvrir nos choix d’outils électroportatifs c’est ici

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.