Faire un mini poêle à bois.

Bien sûr, j’aurais pu acheter un poêle sympa pour mon container. Mais la flemme d’aller commander sur internet…

Avant de commencer, je ne suis pas un professionnel du chauffage ou de la fumisterie et mon dispositif n’est pas normé. Installer un poêle à bois chez soi comporte des risques, consulte un pro. Tu es une grande personne sois donc responsable en suivant ce tuto.

 

Si tu es dans l’impossibilité de fabriquer le poêle toi-même tu peux le commander à notre atelier .

– Introduction :

Pour chauffer mon micro-habitat, je voulais un poêle de petite taille pouvant prendre des bûches de 25cm. Je souhaitais aussi une construction simplifiée pour pouvoir proposer un modèle simple à reproduire.

Le poids est de 16kg, la puissance estimée à 3Kw. Hauteur 65cm, profondeur 20cm, largeur 25cm. Le tubage de cheminée est de 80mm avec une hauteur minimum idéale de 2,50m. Le poêle arrive tout de même à marcher avec un tube de 1,20m. Je préconise fortement l’utilisation d’une plaque de métal avec une petite lame d’air pour protéger le mur derrière le poêle.

J’arrive à faire bouillir 1/2 litre d’eau en 15 minutes. On peut faire de la cuisine basique à condition d’avoir de petits contenants. La surface de cuisson fait 10x12cm.

– Comment çà marche ?

L’idée de ce poêle c’est de chauffer vite et fort avec un bon rayonnement. C’est idéal quand on rentre d’une sale journée en forêt avec une météo pourrie. Ce n’est donc pas un modèle à inertie. Si tu cherches de l’inertie fais un “Poelito”.

Schéma de principe.

Le tiroir à cendre fait office de réglage du tirage dans les premiers centimètres. L’alimentation du foyer est confiée à la trappe supérieure.

L’allumage peut s’effectuer à travers la grille en retirant le tiroir. Ou par le haut à l’aide d’une pince de barbecue. Mon protocole d’allumage consiste à utiliser une pastille de bois compressé et des pommes de pins.

 

Une fois bien lancé le poêle fera un bruit assez proche d’un Rocket-stove ou d’un poêle Turbo.

Côté cheminée quand le feu est parti et le tiroir bien réglé tu ne dois plus voir de fumée sortir.

 

– La liste des courses :

Vous aurez besoin de :

  • 1m de tube carré 90mm épaisseur 4mm.
  • 1m de tube carré 80mm épaisseur 3 ou 4mm.
  • 1m de fer plat 100x5mm.
  • 1m de fer plat 25x5mm.
  • une chute de tube rond de 88mm épaisseur 3 ou 4mm.
  • un poste à souder arc, 140 ampères minimum.
  • des baguettes de soudures 2,5 à 3,2 selon vos préférences.
  • une meuleuse avec de bons disques à tronçonner.
  • une perceuse, à colonne si possible.
  • un forêt de 8mm acier de qualité.
  • Une scie cloche de 68mm.
  • de l’huile de coupe.

– C’est parti !

Je commence par découper les deux pièces qui composent le foyer. Respectivement 30 et 32 cm en carré 90.

J’enlève une face sur chaque pièce.

Je garde un peu de métal à chaque bout pour que le tube garde son intégrité. Je laisse un morceau plus épais sur le haut du tube le plus long.

Je soude les côtés.

Je passe ensuite au cendrier. Je coupe une pièce de 80 et de 90 de 19 cm chacune.

Je prépare le tiroir en laissant 5cm pour la future entrée d’air.

J’ajuste un fer plat de 100 pour obtenir le fond du tiroir.

Je peux ensuite percer le fond du foyer et l’arrivée d’air.

J’ajuste le bas de la chambre de combustion sur le fond du foyer. J’évite ainsi d’avoir trop de jour pour souder à cause des bords arrondis des profilés.

Je mets en place le fond du cendrier.

 

Et je soude le foyer sur le bas du poêle. J’en profite aussi pour mettre la plaque qui reçoit le tubage.

Je peux commencer les pieds qui peuvent être plus ou moins courts en fonction des besoins. Les miens font un peu plus de 30 cm avec une coupe à 45°. Les fers plats font 20cm. On peut percer les fers plats pour fixer le poêle dans le sol.

Je perce la cheminée et je soude une pièce de tube de 88 de 5cm de hauteur.

C’est le moment de finir le tiroir, la trappe du dessus et les accessoires.

Le tisonnier fait une cinquantaine de centimètres. La poignée comporte un carré de 90 et une bille de soudure placée à 25cm de la garde pour avoir un gabarit de la taille de bûche maximum admissible.

La poignée pour ne pas se brûler en ouvrant la trappe.

Félicitations ! le poêle est terminé !

– En conclusion :

C’était mon premier projet en soudure, c’est assez accessible. Après plusieurs mois d’utilisation je suis satisfait par sa capacité à démarrer vite et fort en quelques minutes.

– Pour aller plus loin :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *